RENCONTRE AVEC "LES ATELIERES" ET MURIEL PERNIN, LA FONDATRICE

LA REGION RHÔNE-ALPES, LEUR APPORTE SON SOUTIEN

 

Comment ne pas se sentir concerné et ne pas être admiratif, devant ce qu’il est en train de se passer,  4 petite rue de la Rize à Villeurbanne, ou une équipe de 22 salariés (19 femmes et 3 hommes, de 20 à 60 ans), ont commencé à confectionner de la lingerie de luxe, dans des locaux appelés 'Les Atelières".

Ce scénario impensable il y a un an, est pourtant bien en train de se concrétiser, grâce à la ténacité, l’audace et la persévérance, d'une poignée de personnes, qui ont réussi à montrer qu’une autre alternative était possible, face à la fatalité des licenciements !

Petit flash back : en janvier 2012 la France entière s’est émue de la situation des ouvrières de Lejaby, dont on apprenait la fermeture de Lejaby d’Issingeaux (Haute Loire), la dernière usine française de soutien- gorge.

L'entreprise est alors reprise par Alain Prost (ex PDG de la marque italienne La Perla), qui décide de délocaliser sa production en Tunisie.

Muriel PERNIN, à la tête d’une agence de communication à Villeurbanne, émue elle aussi par la détresse des ouvrières, décide d’aller leur rendre visite, et c’est là qu’elle va faire une rencontre décisive avec Nicole MENDEZ, déléguée CFDT, 38 ans de maison et toujours salariée, au siège historique de Rillieux la Pape.

Ensemble elles vont se lancer dans un projet fou, celui de créer un atelier de fabrication de lingerie de luxe, et une marque Made in France, "Les Atelières" !!!

Après de mois de démarches, et utilisant à merveille les médias et les réseaux sociaux, elles ont réussi à relever ce pari improbable.

Soutenue par deux élus villeurbannais, Richard LIung et Laura Gandolfi, et des ex-salaries Lejaby, Muriel PERNIN  décide de lancer un appel aux dons sur Internet. La mobilisation citoyenne permet de récolter 80 000 €,  auxquels s'ajoutent 190 000 €, apportés par les aides des institutions (dont la Région Rhône-Alpes), et des investisseurs, permettant la création de l'entreprise "Les Atelières", constitué en Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC).

Les Atelières ont déjà 3 clients, dont Alain Prost, le repreneur de Lejaby, rebaptisé Maison Lejaby, qui s'est engagé à leur confier une partie de sa fabrication haute couture. Et c'est la 14 janvier 2013, que la production a commencé.

 

Si vous aussi, vous souhaitez les soutenir !

Rendez vous ou sur leur blog :

http://www.lesatelieres.fr/nous-aider/

Ou sur leur page Facebook :

https://www.facebook.com/Lesatelieres

 

Retour en images, sur cette belle aventure humaine et sociale:::::)))))